L’humour

Le rire ne sépare pas l’homme de la bête, mais du fanatisme.
L’humour (et d’abord sa variété noire) différencie le citoyen du raciste, du stalinien, du nazi, de l’épurateur ethnique ou de l’intégriste religieux.

Yves Paccalet, Les Deux Mamelles du bonheur, Arthaud.

Lu dans « Charlie Hebdo » n°987 du 18 mai 2011.

Publicités
Cet article a été publié dans Citations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s